Agression sexuelle : audience accablante

«Ma cliente a eu le courage d’aller jusqu’au bout de cette démarche pénible où elle a dû répéter six fois ce qu’elle a vécu devant les gendarmes, le conseil de l’ordre et le psychiatre», a indiqué Maître Michel Albarède qui a réclamé 10000€ de dommages et intérêts. Une «cohérence» dans les déclarations, dans les témoignages des amies et des deux autres «victimes» qu’a souligné le procureur pour requérir deux ans de prison assortis d’un sursis et une interdiction d’exercer pendant deux ans.

Cette mère de famille sud-tarnaise, assistante maternelle à Toulouse, a décrit à la barre les attouchements dont elle aurait été victime au fil des séances chez le praticien …

Source : La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page